Les Fustes du Lavedan - Z.I Point Sud - 65260 Soulom - Hautes-Pyrénees - | Accueil | Les Fustes | Techniques | Prestations | Budget | | Liens et infos |

Fuste - Hygrométrie - Antisismique - Isolante - Résistance au feu - Economique - Apaisante - Ecologique

Qu’est-ce qu’une fuste ?

Dérivé du mot fût (partie du tronc d’un arbre dépourvue de rameaux), la fuste est une construction dont les murs sont faits de fûts d’arbres allongés et empilés.
Les rondins de bois sont empilés et ajustés et les entailles d’angle et de la gorge sur la longueur de chaque rondin permettent un contact parfait entre le bois du dessus et le bois du dessous.
C’est tout l’art et la manière de l’artisan fustier !

Une régulation naturelle de l'Hygrométrie

Le bois massif joue un rôle de régulateur de l’hygrométrie. Il est capable d’absorber d’importantes quantités d’eau et de les restituer lentement dans l’atmosphère sans aucune forme de condensation. C’est une vraie maison sèche sans isolants polluants de type polyuréthane (dont les émanations et poussières sont toxiques pour les humains)…

Une maison antisismique d'une grande longévité

La disposition horizontale des bois, bloqués aux angles ne permet pas de fissures… En cas de tremblement de terre, la protection est assurée. De même, une fuste verra passer plusieurs générations…


Un grand pouvoir isolant

Les rondins de fort diamètre (de 25 à 35 cm) ont, en plus d’un pouvoir isolant élevé, une masse thermique exceptionnelle. Ils n’ont pas besoin d’être doublés. Les maisons en rondins brut sont faciles à chauffer (poële à bois, chauffage par le sol …) et entraînent des économies de chauffage certaines.
Ce sont réellement les maisons faites pour le grand froid. Elles apportent un confort thermique été comme hiver, car à la différence de maisons isolantes légères, elles possèdent une masse thermique très élevée. Aucun autre matériau ne peut égaler le bois massif en isolation dite "dynamique", c’est à dire tenant compte des variations de températures quotidiennes, en particulier entre le jour et la nuit, car le bois massif agit comme un ralentisseur des pertes de chaleur.
Le bois enferme en grande quantité et par petits volumes l’un des plus puissants des isolants : l’air… Sa conductivité thermique est dix fois plus faible que celle du béton !


Une importante résistance au feu

Le bois sous forte masse, et c’est le cas des fustes, est difficilement combustible. Un mur en bois massif est considéré par les organismes de sécurité comme un véritable mur pare-feu. Il n’est pas nécessaire d’ignifuger les bois des fustes. Les pompiers savent que si la tenue au feu d’une maison en bois massif est de plusieurs heures, elle n'est que de quelques minutes pour une structure métallique !


Une maison économique

Pas de double cloison isolante intérieure, pas de crépi, de peinture ni de tapisserie. Son pouvoir isolant aura pour conséquence des factures de chauffage qui surprennent ! Agréablement !
De plus, la fuste ne nécessite aucun entretien particulier, ni en extérieur, ni en intérieur. En effet, le bois brut supporte bien un vieillissement naturel et la patine du temps. On évite ainsi les lasures et les soucis d’entretien.

Comme nous avons pu le voir un peu plus haut, le fort pouvoir isolant du bois massif permet des économies d'énergie certaines.

Cette maison est facile et économique à chauffer en hiver, facile et économique à refroidir en été : son air est facile à tempérer. Les raisons tiennent non seulement au bon coefficient d'isolation des bois légers et au diamètre des bois utilisés, mais aussi à l'effet de masse thermique qui apporte un bonus thermique aux murs en bois massif lors de la variation de la température extérieure.

Les besoins et le coût en chauffage d'une fuste sont environ 40% moins importants qu'une maison en parpaings et isolée.

Le diamètre des bois utilisés permet de pas doubler les murs, même dans les climats les plus rigoureux (Alaska, Grand Nord Canadien, Laponie, Sibérie…).

A épaisseur égale, le bois est près de 10 fois plus isolant que le béton (en régime statique).

une maison économique  dans sa construction (source : l'art de la fuste - T. et MF. Houdart).

L'énergie demandée pour la construction d'une fuste (abattage, débardage, transport, découpe des entailles, manutentions) peut être estimée à moins de 20 Kwh pour 1m³.

L'économie d'énergie est devenue une préoccupation majeure de l'humanité, car non seulement les ressources énergétiques ne sont pas inépuisables et sont d'un coût croissant, mais elles ont surtout des conséquences catastrophiques sur notre planète par ce qu'elles rejettent : déchets solides ou rejets gazeux hautement polluants, notamment gaz carbonique dont on commence à percevoir les effets.

Une maison économique dans l'investissement financier à réaliser.

Pour une même emprise au sol, une fuste ne représente pas un investissement financier supérieur à celui nécessité par une maison maçonnée ou bétonnée, tout en offrant de 4 à 5 % de surface habitable en plus.

D'autre part, une maison bois se construira bien plus vite qu'une maison maçonnée, pouvant ainsi parfois alléger les remboursements de crédits.
En aucun cas, le bois en tant que matériau ne pèse dans la balance des coûts.


Une maison apaisante

L’atmosphère d’une fuste calme les esprits et procure un certain bien-être. Chacun apportera son explication personnelle… La régulation naturelle de l’hygrométrie ? L’odeur du bois ? La chaleur ambiante ? Peut-être aurez-vous la réponse…

Une maison écologique

Selon l'A.D.E.M.E (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), 1 m³ de bois massif mis en œuvre contribue à fixer 1,9 tonne de CO² ! 1 m³ de bois stocke la même quantité de gaz carbonique que celle contenue dans 1 million de m³ d'air !
10 % du CO² émis est dû au béton. Ce pourcentage devrait être de 18 % en 2015 !

Or, une augmentation de 1% de la part de marché du bois dans la construction génèrerait une réduction de 1,3 million de m³ par an des émissions de CO².
Le carbone représente environ 50% de la masse du bois, l'oxygène 43%. Les deux constituants du gaz carbonique sont à eux seuls majoritaires dans la constitution du bois.
(source : L'Art de la fuste -T. et MF Houdart)


 


Contact

Les Fustes du Lavedan

Stéphane Tanchaud
Zone industrielle Point Sud
65260 Soulom
Hautes-Pyrénées
Téléphone : 06 34 50 80 56
E-mail : info@fustes-pyrenees.com

  • Conseil et idées en construction de Fustes
  • Définition de projets et réalisations

Idées - Style & Déco
©Copyright images :
Par courtoisie des magazines "maison créative" et "bois architecture"